Nommé·e·s 2023

THÉO FERLAND

Sauver un père et ses deux enfants de la noyade

Lors d’une sortie sur les bancs de sable entourant l’île d’Orléans, la vie d’un père et de ses deux enfants a failli basculer lorsqu’ils ont tour à tour été emportés par le courant… Leur jeune ami Théo a su garder son sang-froid et faire preuve de bravoure en nageant à contre-courant dans le fleuve afin de rejoindre un bateau, qu’il a su faire démarrer et piloter pour porter secours à la famille en péril. Afin de souligner l’héroïsme de Théo, la Société de sauvetage et l’Assemblée nationale du Québec lui ont rendu hommage en septembre 2023.

Crédit photo : MédiaQMI inc.

KARL TREMBLAY

Galvaniser et émouvoir son public, tout en faisant face à la maladie

Chanteur des Cowboys Fringants depuis plus de vingt-cinq ans, Karl Tremblay a toujours su électriser son public et transformer chaque concert du célèbre groupe en un événement festif et rassembleur. Recevant des traitements contre le cancer, il a courageusement continué à présenter des spectacles et à émouvoir son public. Ce fut notamment le cas sur les plaines d’Abraham en juillet 2023, alors que plus de 90 000 personnes ont acclamé sa présence et celle de ses fidèles complices Cowboys : Marie-Annick, Jean-François et Jérôme. Après un été bien chargé, il a pris la décision de prendre une pause afin de prendre soin de sa santé.

Crédit photo : Jocelyn Michel

DRS DOMINIQUE TREMBLAY ET ÉLIE BOGHOSSIAN

Redonner l’usage de leurs mains et de leurs bras à des personnes tétraplégiques

Spécialistes en chirurgie plastique, les deux médecins de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont ont mis au point une intervention de transferts nerveux visant à réanimer des muscles qui ne fonctionnaient plus chez des patients tétraplégiques. Des années de recherches, de travaux et d’efforts sont ainsi couronnées de succès pour ce tandem de médecins motivés par un seul objectif : améliorer la qualité de vie de leurs patients.

 

PHIL ROY

S’ouvrir sur ses troubles alimentaires dans un documentaire

S’appuyant sur son vécu, l’humoriste Phil Roy s’est lancé dans une démarche documentaire afin de comprendre comment l’obsession corporelle peut devenir la source de problèmes de santé mentale tels que les troubles de l’alimentation. Sachant que ce fléau affecte une bonne partie de la population, incluant les hommes, celui qui a multiplié les « jokes de gros » au cours de sa carrière s’entoure désormais de spécialistes afin de comprendre la source de ce mal, d’aider les personnes qui en souffrent et de trouver un équilibre entre le bien-être mental et l’apparence physique.

Crédit photo : William Renaud

CATHERINE FOURNIER

Sortir de l’ombre afin d’inciter d’autres victimes d’agressions sexuelles à porter plainte

Quelques mois après la condamnation de l’ancien collègue qui l’avait agressée, la jeune politicienne Catherine Fournier a choisi de faire lever l’ordonnance de non-publication qui interdisait aux médias de diffuser son nom puis de raconter son expérience dans un documentaire. En brisant le silence, elle a souhaité « transformer ces évènements en quelque chose de positif », tout en démystifiant les processus judiciaires et en prouvant aux victimes qu’elles peuvent garder la tête haute! 

Crédit photo : Émilie Hébert

AUDREY-LISE ROCK-HERVIEUX

Revendiquer une éducation à l’image des peuples autochtones

Innue de la communauté de Pessamit et mère de deux jeunes enfants, Audrey-Lise Rock Hervieux est étudiante en gouvernance autochtone et blogueuse, conférencière et fondatrice de « Maman autochtone ». Devant le Sénat canadien, elle a livré un discours en innu-aimun pour exiger une refonte des programmes scolaires, afin que les jeunes Autochtones aient accès à une éducation ancrée dans leurs territoires et leurs valeurs ancestrales et dans laquelle les langues autochtones seraient mises de l’avant.

Crédit photo : Yann Datessen

ISABELLE LESSARD

Assurer, à 23 ans, la sécurité des citoyens et citoyennes de sa ville lors des feux de forêt

Élue à Chapais en 2021, Isabelle Lessard est devenue, à 21 ans, la plus jeune mairesse de l’histoire du Québec! Lorsque le feu a atteint les forêts autour de sa ville en juin, le poids de la décision de faire évacuer ou non la municipalité s’est posé sur ses épaules. Pendant des semaines, la mairesse a géré efficacement une crise sans précédent, tout en informant continuellement la population de sa ville afin de la rassurer.

Crédit photo : Mathilde Nadeau

CELESTE TRIANON

Faciliter l’accès à la justice et démanteler les barrières administratives pour les personnes trans

À la fois juriste et activiste, cette jeune étudiante en droit opère l’une des seules cliniques de transition légale pour personnes trans et non binaires au Québec. Grâce à son soutien et à son expérience, plusieurs centaines de personnes ont pu adresser leur demande de changement de nom et de mention de sexe à l’État civil. En plus de promouvoir l’inclusion et la tolérance, elle milite activement contre la montée d’un mouvement anti-trans qui prend de l’ampleur. 

Crédit photo : Léa Beaulieu-Kratchanov

AÏCHA BASTIEN N’DIAYE

Représenter fièrement ses identités culturelles par l’art et les médias numériques

Aïcha est une artiste multidisciplinaire et une créatrice de contenu de Wendake qui considère que la transmission par le mouvement dans toute sa polyvalence fait de la danse et des arts visuels des médiums actuels de changement et d’innovation. Ayant exposé une de ses œuvres, « Dance Your Anxiety Away », dans une installation de Slow Factory au MoMA PS1 à New York, elle coanime également la série web Décoloniser l’histoire, contribuant ainsi à explorer des chapitres méconnus de l’histoire du Québec. Elle a récemment été incluse dans la liste TikTok Canada Visionary Voices, qui célèbre les créateurs et créatrices ayant un impact positif autant sur la plateforme qu’en dehors. 

Crédit photo : Anne-Marie Desmarais

MICHELLE HOUDE, MD COLORÉE

Démystifier la santé sexuelle grâce à ses réseaux sociaux

Très active sur TikTok, Michelle Houde s’emploie à briser l’ignorance en matière d’éducation sexuelle, et ce, sans aucun tabou. Avec sa personnalité et ses anecdotes colorées, cette médecin est devenue une référence pour les jeunes, qui manquent parfois de ressources fiables et accessibles pour répondre à leurs questions. 

RAPHAËLLE TOUSIGNANT

Devenir la première femme à être sélectionnée dans l’équipe canadienne de parahockey

Bien que l’équipe canadienne de parahockey soit officiellement mixte, on n’y retrouve… qu’une seule joueuse féminine! Raphaëlle Tousignant, par sa détermination, sa précision et sa rapidité sur la glace, a su convaincre Équipe Canada qu’elle méritait sa place dans l’alignement au terme de plusieurs camps d’entraînement. Grâce à cette sélection exceptionnelle, elle ouvre la voie à de jeunes athlètes vivant avec un handicap tout en s’approchant de son plus grand rêve : jouer aux Jeux paralympiques.

Crédit photo : Dave Holland

FADY DAGHER

Rebâtir les ponts entre les différentes communautés montréalaises et la police

Premier chef du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) issu de l’immigration, Fady Dagher a rapidement mis sur pied le projet « Immersion MTL » afin de permettre aux recrues du SPVM d’aborder les diverses réalités du terrain pour qu’elles soient en mesure de mieux en saisir la complexité et de s’imprégner des enjeux sociaux liés à la diversité à Montréal. Basée sur des expériences d’immersion communautaire auxquelles il a lui-même participé, son initiative vise à renforcer le lien de confiance entre les forces policières et la population.

Crédit photo : Service de police de la Ville de Montréal

SEAN BÉRUBÉ

Rassembler une équipe de jeunes hockeyeurs ukrainiens pour participer au tournoi pee-wee de Québec

Lui-même hockeyeur pendant son adolescence, Sean Bérubé a joué pendant trois saisons en Ukraine. Profondément attaché à ce pays, il a eu l’idée, à l’approche du tournoi pee-wee de Québec, de rassembler de jeunes joueurs ukrainiens et de les faire participer à l’événement. Son unique but : apporter du positif dans leurs vies. De plus, grâce à ses efforts, six jeunes membres de la formation sont revenus s’installer au Québec juste avant la rentrée afin de poursuivre leurs études et leur entraînement en toute sécurité…

Crédit photo : Érick Labbé, LE SOLEIL

LAURIE ROUSSEAU-NEPTON

Concilier l’astrophysique et le savoir ancestral innu

Première femme autochtone à avoir obtenu un doctorat en astrophysique au Canada, Laurie Rousseau-Nepton a étudié les étoiles pendant plus de six ans avec le célèbre télescope Canada-France-Hawaï. En plus d’enseigner dans une université torontoise, elle y construit actuellement un laboratoire en astronomie et souhaite créer de nouveaux instruments encore plus puissants. Inspirée par le savoir astronomique de ses ancêtres innus, qu’elle souhaite à tout prix préserver, la scientifique prône également l’inclusion de davantage de femmes et de minorités culturelles dans les domaines de la science.


Crédit photo : Kanoa Withington

CAROLINE CÔTÉ

Devenir la femme la plus rapide à atteindre le pôle Sud en ski de fond seule et sans assistance

Grâce à sa détermination et à sa persévérance, l’aventurière québécoise a skié plus de 1130 kilomètres en 33 jours, soit 5 jours de moins que le précédent record mondial, malgré la solitude et les conditions météorologiques difficiles. Considérant que trop peu de femmes se lancent dans de telles expéditions, elle se dit prête à aider toutes celles qui voudront battre son record : « J’ai envie d’être là pour elles plutôt que d’être en compétition, et je préfère nous voir grandir ensemble, en tant que communauté ».

Crédit photo : Christophe Michel